Engrais tomate

Sommaire

La culture de la tomate se montre très gourmande en nutriments. Elle nécessite un bon apport d'engrais qui permet d'obtenir des tomates nombreuses et de bonne qualité, et de conserver des plants en bonne santé.

Comment faire pour apporter cet engrais à ses tomates ? Tous les conseils dans notre article.

Pourquoi apporter de l'engrais à la tomate ?

Comme toutes les plantes et les légumes, les tomates présentent des besoins nutritifs spécifiques. Chaque élément minéral remplit un rôle dans le développement de la tomate.

On parle souvent d'engrais NPK (ou « engrais légumes fruits » dans certains commerces), qui donne les proportions des éléments les plus utilisés :

  • l'azote (symbole N), est indispensable pour la croissance végétative de la tomate, c'est-à-dire le développement des tiges et des feuilles, ainsi que pour la production de chlorophylle ;
  • le phosphore (P) favorise le développement des racines et des fruits ;
  • le potassium (K) a pour rôle de renforcer les défenses immunitaires de la tomate et de favoriser la production de tomates de qualité.

L’engrais pour tomates se trouve de 3 façons :

  • organique ;
  • minéral ;
  • organo-minéral (liquide ou solide).

Ayez toujours à l'esprit qu'un plant de tomate bien nourri est un plant résistant. En plus de vous apporter un bon rendement, il vous évite d'intervenir sur des traitements de maladies. Prenez donc le temps de bien fertiliser le sol de votre jardin, vous gagnerez du temps par la suite et vos plants de tomates vous remercieront !

À noter : Privilégiez toujours un produit naturel et bio ou utilisable en agriculture biologique (Uab) à un produit de synthèse. 

Quand et comment apporter de l'engrais aux tomates ?

La tomate est très gourmande, elle a besoin de nutriments. C'est également l’une des rares plantes du jardin qui supporte bien le compost mal décomposé. L'utilisation d'engrais pour votre culture de tomates se fait :

  • À l'automne, avant l'année de plantation, il est possible de réaliser un apport de fumier pour préparer le sol de votre potager. Le fumier apporte de la matière organique qui se décomposera pour donner régulièrement les éléments minéraux assimilables par la plante. En plus de fertiliser la terre, il améliore aussi la texture du sol ;
  • À la plantation : apportez une poignée d'orties fraîches et/ou de consoude au fond du trou de plantation puis finissez de remplir le trou avec un mélange de compost, de terre et de cendres de bois. La fertilisation organique naturelle peut alors commencer ! Le purin d'ortie donne vigueur et immunité au pied de tomate. Elle correspond à un apport d'azote indispensable au moment de la plantation. Riche en allantoïne, en magnésium et en calcium, le purin de consoude favorise la floraison, la fructification et la croissance des plantes. La cendre de bois est, quant à elle, riche en potassium et apporte aussi du calcium et de la silice ;
  • Après la plantation, les besoins de la tomate augmentent jusqu'à la formation des fruits. Il n'est normalement pas nécessaire de réaliser d'autres apports. On peut toutefois pulvériser régulièrement un peu de purin d'ortie. Si vous n'avez pas réalisé les apports d'engrais organiques nécessaires, c'est à ce moment-là que vous devez utiliser les engrais minéraux. Ils s'utilisent durant toute la phase de croissance de la tomate. L’engrais pour tomates est parfait pour le potager puisqu’il convient aussi pour la culture de piment, d’aubergine, de concombre, de courge et de citrouille.
  • Lors de l'apparition de symptômes de carences. On utilise alors préférentiellement des engrais solubles car ils sont rapidement absorbés par la plante.

Carences en minéraux chez la tomate

Chaque élément joue un rôle dans la croissance de la tomate et une carence n'est jamais sans conséquences :

  • ne carence en azote provoque un retard de croissance. Les feuilles sont d'un vert pâle car l'azote est indispensable à la synthèse de chlorophylle qui donne sa couleur verte ;
  • une carence en phosphore est marquée par des feuilles vert foncé, rouge-violet sur la face inférieure ;
  • une carence en potassium provoque des marques sur les feuilles les plus anciennes et un murissement des fruits inégal. Elles jaunissent d'abord à leurs extrémités puis sur les bords, avant de s'enrouler vers le bas ;
  • une carence en oligo-éléments peut présenter différents symptômes tels qu'un changement de couleur des feuilles, avec des nervures qui restent vertes.

Les excès d'un élément sont aussi néfastes car ils perturbent l'absorption des autres nutriments par la tomate. L'engrais pour tomates doit donc être apporté en quantité raisonnable : une fertilisation bien dosée est la clé pour des plants résistants, forts et une culture florissante. Respectez les doses prescrites !

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider