Engrais pour bambou

Sommaire

Aussitôt planté, aussitôt poussé ! Le bambou a une croissance si fulgurante que l’on préférerait parfois le contraindre plutôt que l’encourager à grandir partout dans le jardin... Si l’on se fie à cette croissance rapide, on peut penser que cette plante n'a nul besoin d’engrais.

Pourtant, un apport de fertilisant chaque année (au printemps et à l’automne) peut lui donner un coup de fouet non négligeable, comme notre article va vous l'expliquer.

Comment savoir si les bambous sont mal nourris ?

Un mauvais entretien de vos bambous engendre un problème de pousse. Les nouvelles pousses sont fines et peu nombreuses, les feuilles jaunissent. Cela signifie que le sol n’est pas assez fertilisé et que de l’engrais peut s’avérer nécessaire.

Attention également à l’arrosage. Un arrosage trop abondant est contre-productif : le bambou n’aime pas l’excès d’eau. Attendez bien que le sol soit sec pour effectuer un nouvel arrosage. Idéalement, installez un compte-goutte pour un apport d’eau plus efficace.

Engrais bambou : en pot ou en pleine terre, mêmes besoins ?

Il est important de différencier les besoins d’un bambou planté en pleine terre de ceux d’un bambou en pot. Un bambou planté en pot épuisera en effet plus rapidement les nutriments indispensables à son développement qu’un bambou planté en pleine terre.

Ce dernier aura tout loisir d’étendre ses racines pour aller puiser dans les sols, même parfois très loin, les éléments essentiels à son développement.

L’engrais pour bambous présente donc davantage d’intérêt pour l’entretien des bambous cultivés en pot.

Engrais bambou : quel engrais et quand ?

Quels apports ?

Les engrais sont classés selon la norme NPK, en référence aux éléments nutritionnels qu’ils contiennent : N pour Azote, P pour phosphore et K pour potassium. Leur intérêt respectif est le suivant :

  • l’azote profite aux feuilles, plus denses et renforcées ;
  • le phosphore a un impact direct sur l’enracinement dans le sol et le système racinaire ;
  • le potassium est utile pour la floraison et la maturation des fruits.

Le bambou, qui appartient à la famille des graminées, justifie des mêmes besoins qu’un gazon :

  • un apport en azote conséquent ;
  • un apport en phosphore pour densifier et étoffer sa ramure ;
  • un apport en potassium présente moins d’intérêt, le bambou ne produisant pas de fruits.

Remarque : le calcium, plus rarement contenu dans les engrais, est bénéfique aux cannes. Il les renforce et les densifie.

Quand faire un apport d'engrais ?

Un bambou s’accommodera de 2 apports d’engrais chaque année :

  • au printemps pour dynamiser la plante au retour des beaux jours ;
  • à l’automne pour permettre au bambou de stocker des éléments nutritifs pour la saison froide.

C’est au printemps que les besoins en azote du bambou se montrent les plus importants. En automne, pour favoriser l’émission de rhizomes, un apport en potassium et en phosphore est recommandé. En parallèle, un paillage en surface en hiver permet de protéger le sol autour de vos bambous.

Bon à savoir : Privilégiez les engrais longue durée à ceux qui ont une action rapide. Mieux vaut apporter rarement, mais efficacement un engrais que multiplier les apports qui, à long terme, brûleraient le système racinaire et épuiseraient la plante. Respectez bien la quantité indiquée sur le produit.

Lors de la plantation, apportez à la terre d’accueil une poignée d’engrais poudre ou un bouchon d’engrais liquide pour développer les racines.

Engrais pour bambou : liquide ou solide ?

Les engrais pour bambous, et d’une manière générale l’ensemble des engrais pour végétaux, se présentent sous deux formes : liquide à diluer, et soluble, également à diluer.

Pour les bambous :

  • Les engrais liquides sont utiles pour les bambous ou plantes en petits conteneurs. Un bouchon d’engrais liquide sera mélangé à 5 litres d’eau pour un seul pied de bambou (en pot).
  • Mieux vaut donc envisager l’engrais en poudre pour les haies de bambou ou les surfaces plus importantes.

Remarque : en liquide ou en poudre, les engrais présentent les mêmes vertus. Seules importent les proportions d’éléments nutritifs (N, P ou K).

Pour le prix :

  • compter environ 5 € le kilo d’engrais en poudre ;
  • compter entre 4 et 12 € le litre d’engrais liquide.

À noter : les prix varient du simple au double pour les engrais liquides selon le magasin et la marque du produit.

En parallèle, songez à utiliser un terreau spécial bambous pour les cultures dans des pots.

Les solutions biologiques pour entretenir votre culture de bambou

S’il existe en magasin des engrais en poudre ou liquides pour les bambous, n’oubliez pas que l’utilisation de produits biologiques s’avère aussi très efficace :

  • le fumier composté dans le sol ou en guise de paillage (vous pouvez utiliser du fumier de cheval ou du fumier de bovin notamment) ;
  • le compost issu de la transformation de vos déchets organiques ou du compost acheté en magasin ;
  • l’engrais organique en granulé (cet engrais organique contient tous les éléments nécessaires au bambou tels que le phosphore, l’azote et la potasse) ;
  • le mulch, un paillage en surface composé de matière organique, à intégrer en automne pour un effet longue durée.

Avec un produit naturel, vous pouvez faire une culture bio de bambous et mieux respecter votre sol.

En conclusion :

  • Même s’ils affichent souvent une croissance impressionnante, les bambous ont parfois besoin d’engrais.
  • C’est le cas notamment des bambous en pot, dont le développement des racines est plus limité
  • Le printemps et l’automne constituent les meilleures saisons pour réaliser un apport d’engrais
  • Les engrais naturels et bio tels que le fumier et le compost préservent votre sol et profitent à vos bambous.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider