Engrais bananier

Sommaire

Nul besoin d’habiter dans une contrée chaude et exotique pour cultiver quelques pieds de bananier. Sous nos latitudes, mieux vaut toutefois opter pour une culture en pot et savoir doser savamment l’apport d’engrais pour assurer à la plante un développement harmonieux et une fructification optimale.

Sucré, savoureuse, synonyme d’évasion, la banane possède bien des vertus, tant sur le plan gustatif qu’énergétique. Mais on ne cultive pas les bananiers exclusivement pour leurs fruits, car les bananiers, s’ils peuvent être fruitiers, peuvent également être cultivés comme des arbres d’ornement. Le mot arbre lui-même n’est d’ailleurs pas tout à fait juste car, en dépit de sa robuste apparence et de ses gros « pieds », le bananier appartient à l’espèce des graminées. Voyons cela de plus près.

Engrais de bananier : spécificités d’une culture en pot

Les plantes cultivées en pot, quelles qu’elles soient, épuisent beaucoup plus rapidement leur réserve nutritionnelle car elles ne peuvent aller par elles-mêmes chercher les nutriments fournis par la terre, à cause de leurs racines emprisonnées dans le contenant.

Les engrais ont donc un rôle tout particulier dans la culture en pots, tant par leur composition que par leur fréquence.

Quels sont les besoins en engrais du bananier ?

Les engrais sont classés selon la norme NPK, en référence aux éléments nutritionnels qu’ils contiennent. N pour azote, P pour phosphore et K pour potassium :

  • l’azote profite aux feuilles, plus denses et renforcées ;
  • le phosphore a un impact direct sur l’enracinement et le système racinaire ;
  • le potassium est utile pour la floraison et la maturation des fruits.

Le bananier, qui appartient à l’espèce des graminées, a besoin d’un apport en azote conséquent. Le phosphore peut aider à renforcer les pieds tandis que l’apport en potassium encouragera la croissance des fruits.

Bon à savoir : il faut donc choisir son engrais selon l’objectif recherché : une plante verte et généreuse nécessitera un engrais à forte teneur en azote tandis qu’un bananier destiné à la production de fruits justifiera un engrais riche en potassium.

D’une manière générale et pour satisfaire à tous les objectifs, la plupart des engrais pour bananiers proposent une teneur sensiblement égale en azote, phosphore et potassium.

Remarque : un engrais aux normes 20, 20, 20 est souvent préconisé. Certains experts proposeront toutefois de moduler l’apport de l’un ou l’autre des éléments selon l’âge du bananier et la période de l’année.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider