Engrais NPK

Sommaire

NPK. Trois lettres qui se retrouvent sur les emballages de produits destinés aux cultures, aux plantes et aux végétaux. Mais comment interpréter les informations de ce produit utilisable pour votre jardin ou, à plus grande échelle, pour l’agroalimentaire ?

Engrais NPK : introduction

Les engrais jouent un rôle essentiel dans l'agriculture moderne en fournissant aux plantes les éléments nutritifs nécessaires à leur croissance. Parmi les différents types d'engrais disponibles, les engrais NPK occupent une place centrale en raison de leur composition équilibrée en :

  • azote (symbole chimique : N) : l’azote est un composé nitrique essentiel à la formation des protéines, des acides nucléiques et d'autres composés organiques. Il joue un rôle majeur dans la croissance des feuilles et la qualité des tiges. Les plantes s’en servent principalement pour la photosynthèse (processus par lequel elles convertissent la lumière du soleil en énergie). Il favorise également la croissance végétative et la couleur verte des feuilles ;
  • phosphore (symbole chimique : P) : le phosphore est indispensable à la formation de l'ADN, de l'ARN, des membranes cellulaires et de l'ATP (adénosine triphosphate), une molécule qui stocke et transporte l'énergie dans les cellules. Il est particulièrement important pour la croissance des racines, la floraison et la production de fruits. Il favorise également la résistance des plantes au stress environnemental ;
  • et potassium (symbole : K) : le potassium (ou potasse) est utile aux nombreuses réactions enzymatiques des plantes. Il régule l'ouverture et la fermeture des stomates (petites structures sur les feuilles qui contrôlent la respiration et la transpiration) et contribue à la régulation de l'eau dans les cellules végétales.

En général, tous les engrais produits et vendus pour le potager et le jardin d'agrément intègrent ces éléments, en proportions adaptées aux différentes plantes et végétaux. Cet engrais, conditionné principalement en sacs (sous forme de big bag pouvant contenir plusieurs centaines de kilos d’engrais NPK) ou en vrac, offre tous les éléments nutritifs nécessaires à la croissance des plantes vertes.

A noter : pensez à toujours vérifier cette mention sur vos sacs d’engrais avant de les acheter.

Bon à savoir : On parle d’engrais simple quand il comprend un seul élément et d’engrais composé quand il en comporte plusieurs.

Signification de la mention NPK

Selon le principe d'une codification internationale, les emballages des engrais vendus dans le commerce comportent la mention NPK suivie de 3 chiffres. Cette formule, à lire sur la fiche de données du fertilisant, apporte des informations sur la composition de l’engrais.

Exemple : le code NPK 15-5-10 indique un engrais contenant une quantité totale de 15 % d'azote, 5 % de phosphore et 10 % de potassium.

Un engrais est alors dit équilibré lorsque les 3 données NPK sont égales, par exemple : le code NPK 5-5-5.

Cependant, dans de nombreuses situations, les besoins en nutriments des plantes varient considérablement en fonction de leur type, de leur stade de croissance et des conditions environnementales du milieu. Par conséquent, il est courant d'utiliser des engrais avec des ratios NPK différents pour répondre à des besoins spécifiques.

Ainsi, par exemple, les cultures à feuilles vertes peuvent bénéficier d'un engrais avec un ratio plus élevé en azote pour favoriser la croissance des feuilles, tandis que les cultures à fruits préfèreront un engrais avec un ratio plus élevé en phosphore pour favoriser la fructification.

Le code NPK sur l'emballage des engrais est donc un outil utile pour les agriculteurs et les jardiniers. Il leur permet de choisir l'engrais le mieux adapté aux besoins de leurs plantes tout en évitant la sur-fertilisation, ce qui peut avoir des effets néfastes sur l'environnement à cause du trop plein de sodium.

Engrais NPK : quelles proportions pour quelles utilisations ?

En principe, les proportions spécifiques de NPK recommandées varient en fonction des types de cultures et du stade de développement des plantes.

À quoi servent l'azote, le phosphore et le potassium ?

N : azote

Son action essentielle concerne la partie aérienne d’un plant : tiges, branches et feuillage. Il stimule, la croissance des feuilles et la production de protéines, et favorise le processus de photosynthèse.

P : phosphore

Le phosphore assure le bon développement des racines, renforce la résistance aux maladies et contribue au transfert d'énergie au fond de la plante et à la formation de fruits sains.

K : potassium

La potasse favorise la croissance des plantes et fleurs et joue le rôle de stimulant pour l’azote. Très utilisé comme engrais minéral pour les agrumes ou pour les betteraves.

 

Bon à savoir : Pour certaines plantes en particulier, un apport en sulfate d’ammonium (soufre et ammonium) peut être utile. Le sulfate est un composé utilisé comme engrais azoté en agriculture. Il est particulièrement prisé pour son apport d'azote et de soufre. Le sulfate d'ammonium peut être présent dans certains engrais NPK mais il ne contient pas de phosphore (P) ni de potassium (K).

Valeur des chiffres N, P et K et concentration de l'engrais

Sur l’emballage de l’engrais, les valeurs inscrites sont liées à la concentration du contenu. Plus les valeurs sont élevées, plus l'engrais est concentré.

Ainsi, par exemple, un engrais pour gazon dont le code est NPK 20-10-10 affichera un total 2 fois plus concentré qu'un engrais pour gazon NPK 10-5-5.

Exemples de proportions NPK pour engrais spécifiques

Selon les plantes et les végétaux, la composition des engrais doit respecter certaines proportions d'azote, phosphore et potassium afin d'assurer la meilleure action fertilisante. Par exemple :

Type d’engrais

Code

Contenu

Engrais pour gazon

NPK 10-5-5

Riche en azote.

Engrais pour arbres fruitiers ou pour la culture de pommes de terre

NPK 3-6-12

Particulièrement riche en potassium.

Engrais pour rosiers

NPK 9-14-19

Riche en potassium pour la floraison et en phosphore pour la résistance aux maladies.

Engrais pour culture en pot

NPK 5-5-5

Équilibré

 

Important : ces proportions ne sont jamais strictes, les fournisseurs d'engrais proposent des formules différentes autour d'un concept de base sensiblement équivalent. On trouvera par exemple des engrais pour arbres fruitiers NPK 3-6-12, mais encore NPK 11-8-17 ou NPK 10-8-17.

Les tarifs

Les tarifs des engrais varient selon :

  • leur composition et leur concentration ;
  • leur marque : les tarifs sont plus élevés lorsqu’il s’agit de marques connues et reconnues ;
  • les subventions de l’État : en France, dans certaines régions et pour certaines cultures, les tarifs sont considérablement réduits.

Engrais NPK et autres composants

Bien que l'azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K) soient les principaux éléments nutritifs nécessaires aux plantes, d'autres minéraux sont également indispensables pour leur croissance et leur santé. Ces minéraux sont classés en 2 catégories : les macroéléments et les oligo-éléments.

Les macro-éléments

Il s’agit des nutriments tels que :

  • le soufre : le soufre est essentiel pour former la chlorophylle. Le soufre est également impliqué dans la formation des protéines, des acides aminés et d'autres composés au fond de la plante. Le soufre est donc très utile pour la croissance des plantes ;
  • le magnésium : le magnésium est un élément nutritif qui participe à la formation chlorophylle. Il contribue également aux nombreuses réactions chimiques et enzymatiques nécessaires à la poussée des plantes ;
  • le calcium : le calcium rigidifie les parois cellulaires des plantes et participe à leur croissance. La présence de calcium permet aussi aux plants de résister aux maladies.
  • le fer : la quantité de fer présente dans un engrais est déterminante dans la respiration cellulaire des plantes ;
  • etc.

Les oligo-éléments

La qualité d’un plant dépend aussi de sa teneur en oligo-éléments (sélénium, zinc, bore, etc.) :

  • le sélénium (Se) jour un rôle actif dans la protection de la plante contre le stress oxydatif ;
  • le bore (B) est utile à la formation de la paroi cellulaire et à la régulation du métabolisme des glucides ;
  • le zinc contribue aussi à la croissance des racines et à la synthèse des hormones de croissance.

À noter : en France, la mention « Utilisable en agriculture biologique » (UAB) signifie que les substances actives sont inscrites à l’annexe I du règlement UE 2021/1165 et que le produit a reçu une autorisation de mise sur le marché.

Dans l’idéal, un fertilisant doit se montrer le plus organique possible. Les amendements doivent nourrir le sol et l’engrais nourrir les plantes, soit 2 missions bien distinctes ! Pour cultiver un jardin vraiment biologique, votre fertilisant doit comporter :

  • des engrais organiques (purin d’ortie, guano, poudre d’os, farine d’arêtes de poisson, corne broyée, potasse organique, etc.) ;
  • des amendements organiques (fumier d’animaux d’élevage et compost).

Bon à savoir : la couverture du sol tient aussi une place essentielle. L’application d’un paillage ou d’un bois raméal fragmenté (BRF) permettent au sol de garder son humidité et contribuent, sur le long terme, à conserver la fertilité de la terre.

Risques de l’engrais NPK

Si les engrais NPK sont essentiels, leur utilisation excessive peut avoir des conséquences néfastes sur la fertilisation des sols. L'un des principaux risques est la pollution de l'eau (cours d’eau et nappes phréatiques) par le lessivage des nutriments excédentaires. En effet, lorsque les pluies emportent les éléments nutritifs en excès des sols vers les cours d'eau, cela peut provoquer une prolifération d'algues et nuire à la vie aquatique.

L’engrais à forte teneur en nitrate (acide nitrique) peut aussi agir comme explosif occasionnel si l’engrais se trouve contaminé par des matières incompatibles, comme des agents oxydants, des matières comburantes ou encore des acides. Les matières en question doivent être affichées par les fabricants sur la fiche de données de sécurité.

Par ailleurs, l’utilisation inappropriée d'engrais (concentré en nitrate) peut entraîner une accumulation de nitrate de sodium et de produits chimiques agressifs au fond du sol. Or, un trop plein de sodium peut rendre les terres impropres à la culture à long terme.

Aussi dans la rubrique :

Choisir son engrais

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider