Chaux magnésienne

Sommaire

Considérée comme le plus ancien engrais minéral naturel, la chaux magnésienne est très utilisée en jardinage. Il s'agit d'un amendement riche en calcaire aux vertus incontestées mais qu'il convient de manipuler avec précaution. Voici en détails toutes les informations et détails à connaître sur cette substance : sa composition, son mode d'utilisation et les règles de bon usage en vue de la protection de l'environnement.

Chaux magnésienne : présentation

Appelée également chaux dolomitique, elle est issue de différents calcaires contenant :

  • soit de la dolomie, une roche carbonatée dont la moitié au moins de sa composition sont des carbonates de magnésium (MgO) et de calcium (CaO), autrement dit de la dolomite ;
  • soit de divers carbonates qui, une fois chauffés à de hautes températures (calcination), se transforment en oxyde de magnésium appelé magnésie.

Considéré comme un véritable allié des amateurs de jardinage, cette matière agit de manière bénéfique sur les sols et les végétaux. Parfois surnommée « calcaire vert », la chaux dolomitique peut être utilisée pour faire de la culture bio. Ce produit naturel est présent sur le marché sous forme de granules ou de poudre.

Bon à savoir : elle est commercialisée en magasin spécialisé, dans les jardineries ou sur les sites Internet spécialisés en jardinage. La fourchette de prix se situe aux alentours de 25 € les 10 kg.

Bénéfices de la chaux magnésienne

Très utilisée par les jardiniers amateurs mais également les professionnels de l'agriculture, la chaux dolomitique permet d'optimiser les conditions de croissance des cultures et de développer le potentiel de la terre.

En effet, elle améliore la structure du sol grâce au calcaire qu’elle contient et qui favorise la levée, l’enracinement et la circulation de l'air et de l’eau. Une application judicieuse évite aussi le phénomène de battance qui se produit lorsqu’il pleut sur un terrain déséquilibré, et qui empêche la circulation de l’air et de l’eau mais aussi des insectes, organismes et autres micro-organismes.

En outre, la chaux dolomitique neutralise l'acidité du sol, intervenant lorsque le pH est en dessous de 6. Cet engrais naturel favorise donc la vie microbienne qui est moins active avec un terreau acide. Elle permet aussi aux végétaux de puiser directement dans le terreau, les nutriments nécessaires à leur développement et à leur santé. Elle mobilise également les éléments fertilisants et maximise l’efficacité des engrais minéraux et organiques.

De plus, elle agit comme un désinfectant des sols, ce qui permet d'éliminer de nombreux germes néfastes à votre potager ou à vos cultures. Elle a en effet des propriétés insecticides, acaricides, fongicides et herbicides.

La chaux dolomitique renforce, par ailleurs, le goût des légumes et des fruits. Et l’oxyde de magnésium (MgO) qu’elle contient favorise la floraison, tout en donnant une couleur plus vive aux feuilles et aux fleurs. Enfin, elle limite l’assimilation d’éléments toxiques pour la santé comme le manganèse ou l’aluminium.

Usages de la chaux magnésienne

La chaux dolomitique peut être utilisée dans les cas suivants :

  • Préparation du sol avant les plantations : incorporer au moment du bêchage. Son usage est particulièrement recommandé pour les terres carencées suite à des cultures successives ou un lessivage important produits par les pluies conséquentes ou de nombreux arrosages.
  • Améliorer la texture de certaines terres, notamment celles qui sont lourdes et argileuses. Dans ce cas précisément, il est important d'utiliser la chaux dolomitique avec une extrême modération. Ainsi traités, les potagers, vergers, massifs et bordures de plantes à fleurs seront davantage perméables à l'air et à l'eau.
  • Augmenter le potentiel Hydrogène (pH) du sol lorsqu'il est trop acide, notamment si le pH est plus bas que 5.9, afin de satisfaire aux conditions de subsistance des végétaux. Grâce à l’apport de calcaire, elle permet de rééquilibrer le terreau acide, un terreau neutre étant le plus optimal. Ceci a également pour effet d'éliminer la mousse en excès susceptible d'étouffer un gazon.
  • Entretenir la pelouse. Pour ce faire, il convient d’épandre le produit sur toutes les surfaces, l’enfouir et arroser en pluie fine.

Bon à savoir : Pour éviter de brûler les racines et le germe d’un jeune gazon, il est recommandé de répandre la chaux au moins 1 mois avant le semis (ou plus si les pluies sont faibles). En effet, il faut lui laisser le temps de se désagréger avant l’enfouissement des semences.

Quand faire le chaulage ?

Le chaulage consiste à appliquer de la chaux dans le jardin ou les cultures. En général, il est conseillé de chauler au printemps ou en automne. Au printemps, il neutralise le terrain devenu acide après l’hiver. En automne, cela améliore la structure du sol afin d’aider le gazon à passer l’hiver et de le garder en bonne santé pour la saison de croissance suivante.

Selon le besoin, vous avez le choix entre un chaulage d’entretien et un chaulage correctif ou de redressement :

  • le chaulage d’entretien : consiste à une application tous les 3 à 4 ans afin de maintenir un pH optimal et de redonner du calcium (CaO) au sol. Il faudra évaluer les quantités de l’apport en fonction des exportations réalisées sur le terrain et de l'action acidifiante des engrais et autres produits utilisés.
  • le chaulage de redressement : consiste en l’apport progressif d’amendements basiques sur plusieurs années consécutives qui agissent comme des correcteurs pour redresser un pH faible. Il est recommandé de faire des apports en petites quantités pour ne pas bloquer certaines composantes minérales. Il ne faut donc pas relever le pH de plus d’une unité à la fois.

Bon à savoir : La chaux dolomitique peut être utilisée tout au long de l'année sauf pendant la période chaude durant laquelle les risques de sécheresse sont importants, généralement en juillet et en août sous nos latitudes.

Chaux magnésienne : précautions d'usage

La chaux dolomitique doit être manipulée avec précautions. Les données réglementaires informent le consommateur sur :

  • Les risques sanitaires car elle est irritante pour les voies respiratoires et les yeux et est susceptible d'occasionner de graves lésions oculaires.
  • Les risques environnementaux : Ces données insistent sur le fait qu'il ne faut pas l’utiliser sur un terrain pentu, favorisant son écoulement vers une source telle que les puits, étangs, mares, ruisseaux, torrents, rivières, fleuves, mers, océans.

Voici les précautions à prendre avant d’utiliser la chaux dolomitique :

  • Toujours respecter le dosage indiqué clairement sur le conditionnement ;
  • Ne l'utiliser qu'en cas de besoin absolu pour votre potager, votre jardin ou vos cultures ;
  • Porter des lunettes de protection et un masque est vivement conseillé ;
  • Pour des raisons d’hygiène, il ne faut pas non plus jeter l'emballage dans la nature car il est susceptible d'entraîner une pollution. ;
  • éviter de l’appliquer lorsqu’il y a du vent ou sur un terrain en pente ni à proximité d’une source.

Que ce soit sous forme de granule ou de poudre, il est très facile d’épandre la chaux dolomitique en utilisant un épandeur d’engrais à gazon standard. N’importe qui peut l'appliquer sur sa pelouse, car il n’y a pas de risque de la brûler ou de la marbrer, c’est-à-dire, d’en faire une application inégale. En effet, contrairement à l’engrais, ce type de chaux se dissout lentement. Elle peut prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois à agir.

N’hésitez pas à demander l’avis d’un spécialiste en jardinage, parfaitement informé sur ce type de produits.

Approfondissons le sujet ensemble :

Ces pros peuvent vous aider