Fabriquer de l'engrais maison

Sommaire

Alternative aux produits du commerce, la fabrication d’engrais maison vous garantit à bon compte un fertilisant 100 % naturel.

Compost, purin d’orties, recyclage des cendres ou des déchets de cuisine… Cette fiche vous explique différentes façons de fabriquer de l’engrais maison.

Solution 1 : Compostez vos déchets pour fabriquer de l’engrais

Le meilleur moyen de disposer de grandes quantités d’engrais maison d’excellente qualité consiste à composter ses déchets, en particulier :

  • Les déchets ménagers : épluchures de légumes et de fruits, fruits trop mûrs, pain, marc de café, coquilles d'œufs, papier essuie-tout…
  • Les déchets de jardin : résidus de tonte, feuilles mortes, mauvaises herbes...

Vous pouvez entasser les déchets soit directement sur le sol, soit dans un composteur.

Au bout de quelques mois, en retournant régulièrement le mélange, vous obtiendrez un engrais 100 % bio prêt à l’emploi.

Solution 2 : Fabriquez du purin d’ortie comme engrais

Si vous avez un carré d’orties dans votre jardin, profitez-en pour fabriquer vous-même un purin riche en azote, aux propriétés fertilisantes.

  • Dans un récipient non métallique, mettez 1 kg d’orties hachées et 10 litres d’eau, de préférence de pluie ou de source.
  • Laissez macérer pendant 14 jours à 20 °C ou 21 jours à 5 °C, en remuant le mélange tous les jours.
  • Lorsque la mousse blanche qui s’était formée disparaît, la fermentation est terminée : filtrez alors le purin et stockez-le dans des bidons en plastique hermétiquement fermés.

Vous obtiendrez un engrais très concentré, à diluer avant utilisation à raison de 2 litres de préparation dans 10 litres d’eau. 

Solution 3 : Recyclez les cendres en engrais

Les cendres issues de votre cheminée, de votre poêle à bois ou de la combustion de déchets végétaux du jardin font un excellent engrais, à condition que vous n’ayez pas brûlé de matériaux toxiques (plastique, couvertures de magazines en papier glacé, bois peint, traité ou verni, bois composites ou contenant des colles chimiques...).

  • Récupérez ces cendres et tamisez-les lorsqu’elles sont refroidies.
  • Stockez-les dans des sacs étanches fermés, entreposés à l’abri de l’humidité.
  • Épandez ces cendres telles quelles avec parcimonie, à la dose moyenne d'environ deux poignées (70 grammes) par m² et par an, pas davantage sinon vous risquez d’asphyxier vos plantations.

Vous pouvez aussi fabriquer un engrais liquide de la façon suivante :

  • Diluez 100 grammes de cendres dans 10 litres d’eau.
  • Stockez cet engrais dans des bouteilles en plastique fermées.
  • Secouez avant utilisation.

Solution 4 : Faites de l’engrais maison avec différents résidus de cuisine

Des coquilles d'œufs

Très riches en minéraux, les coquilles d’œufs font un excellent engrais au jardin d'ornement comme au jardin potager.

  • Faites bien sécher les coquilles vides (qui peuvent avoir été cuites auparavant, par exemple pour faire des œufs durs).
  • Écrasez-les finement, par exemple avec un rouleau à pâtisserie.
  • Incorporez-les au pied de vos plantations, en griffant légèrement pour les mélanger à la terre.

Du marc de café

Riche en azote, phosphore et potassium, le marc de café est un excellent fertilisant, en particulier pour les plantes d’appartement, les rosiers et les salades.

Utilisez-le tel quel en l'épandant à la surface du sol, dans lequel vous le faites pénétrer en griffant légèrement ou par un simple arrosage.

Note : vous pouvez récupérer également les feuilles ou débris de thé infusés, qui ont les mêmes propriétés que le marc de café, et les utiliser de la même façon.

Des peaux de banane

Riche en potassium, magnésium et fer, la peau des bananes est excellente pour nourrir les plantes fleuries, en particulier les rosiers, et leur donner des couleurs éclatantes.

Coupez une peau de banane en petits morceaux et enfouissez-les auprès des plantes.

Note : vous pouvez aussi faire tremper les morceaux dans de l’eau que vous utiliserez pour arroser les plantes.

Ces pros peuvent vous aider